News

 

 

 

 

Le « digital » révolutionne la formation, mais l’expérience humaine reste essentielle !

 

[30/08/2013]

 

 

Le « digital » révolutionne complètement la formation…

 

Le professeur désabusé lecteur-de-son-polycopié dans une salle de classe « à la grand-papa » a fait long feu… crise de la formation continue ou opportunité de faciliter l’acquisition des compétences utiles avec plaisir ?!

Aujourd’hui, tout le monde est convaincu que l’on ne connaît pas les solutions qui seront « les bonnes » dans dix ans et donc qu’on a tous intérêt à nous former tout au long de notre vie, et surtout apprendre à apprendre pour avancer quand on sera bien loin de sa fac ou de sa grande école !

 

Mais c’est objectivement d’autant plus difficile à intégrer concrètement que l’approche de la connaissance a elle-même entamé une révolution qui semble irréversible : à l’instar du « partenariat » qui cohabite dorénavant avec pertinence avec la « hiérarchie » en management (et qui impose une réinvention du rôle de « manager »), une grande partie des connaissances et des exemples pédagogiques viennent dorénavant des « autres », le rôle de formateur s’en trouvant profondément modifié.

 

Avis à tous les Associés qui veulent évoluer et faire progresser leurs équipes… nous avons intérêt à avoir conscience de cette évolution pour nous adapter avec efficacité et transformer en avantage cette rupture présentée généralement de façon négative.

 

Le partage du savoir est devenu réalité (collaborative)

Avec la multiplication des Intranet et de l’Internet, ça devient progressivement le cas, non sans surprendre car l’accès est de plus en plus souvent gratuit, à l’image des MOOC (massive open online course) qui arrivent en France après avoir convaincu la plupart des meilleures universités du monde.

Le constat est en tout cas sans appel, les meilleurs supports ne viennent plus d’un professeur, mais de réseaux d’enseignants et/ou d’élèves ou d’experts talentueux bien qu’inconnus des sphères académiques…

 

Indexer : « abondance ne nuit pas »… quoi que !

La production de contenus est du coup libérée avec l’avantage de se développer dans tous les domaines  et dans toutes les langues (ou presque)… et l’humanité se (re)découvre une envie immense et sincère de partager le savoir, chacun pouvant avec relativement peu de moyens compléter ce qui lui parait manquer…

Des outils sont d’ailleurs créés au fur et à mesure pour indexer les informations (type Google), pour répertorier les connaissances (type wikipédia) et maintenant pour structurer les supports de connaissances en fonction des domaines, des niveaux et des émetteurs académiques (type coursera)… illustration de l’intelligence collective s’il en est !

Après quelques hésitations technologiques et frictions idéologiques, la tendance de fond apparaît  progressivement comme un mouvement de fond, à tel point que même les écoles françaises les plus prestigieuses s’y investissent mettent avec entrain.

 

…mais le besoin d’un « formateur » reste incontournable pour être guidé avec efficacité dans sa démarche d’acquisition de connaissances :

 

Et pourtant, ce n’est pas la fin les groupes d’élèves autour d’un formateur… N’oublions pas effectivement d’une part que le formé est toujours une personne qui se débat avec un rythme moderne complexe et stressant, pour ne pas dire écrasant, et que la formation reste un sujet secondaire au regard du combat pour la survie au quotidien… ; et d’autre part, puisqu’en formation continue, l’apprentissage vise essentiellement des compétences, n’oublions pas qu’une fois que vous avez étudié le meilleur power-point de « vente à un client économe ou indécis » ou vu l’inégalable vidéo pour « communiquer avec empathie avec vos collaborateurs », on ne peut pas dire que vous « maitrisiez » la question ! Il faut encore en faire son miel, comme disait Montaigne, se l’approprier en résonnant aux formulations des uns, en débattant des expériences des autres, expérimenter les connaissances « intellectuelles » avec les autres formés…

 

Combinaison des modes d’apprentissages 

Les parcours les plus appréciés combinent différents modes d’apprentissages : jeux « serious game », « lectures » de textes et slides, regroupements en groupes d’échanges, vidéos de synthèses, quiz d’évaluation, cas pratiques sous forme de challenge inter-étudiants…

La maternelle est un assurément un observatoire qui n’a pas fini de surprendre : leçons de principes, jeux collectifs avec expert-modérateur, travaux individuels tutorés, expérimentations libres, sorties découvertes, etc. : quel pédagogue pourrait négliger un seul de ces divers modes ?

Paradoxalement, en semblant remettre en question le Professeur, cette nouvelle approche valorise les besoins essentiels de tout individu souhaitant gérer avec efficacité ses contraintes pour réussir à améliorer ses connaissances…

 

 

 

Sélectionner, rythmer et maintenir l’envie d’apprendre !

Car « l’infobésité » guette, et comment choisir les bons supports pour son programme face à cette infinité de supports éducatifs qui coexistent avec une grande diversité de qualité ? Un expert reste un guide efficace…

Si on n’est plus en « salle de cours », vers quel interlocuteur qualifié se tourner pour poser nos questions qui empêchent d’avancer ? Un coach-tuteur est nécessaire…

Et si on n’est plus au sein d’institutions éducatives traditionnelles, comment construire un parcours pertinent, ou encore si le moteur de son évolution est l’envie, comment ouvrir son appétit d’apprendre et cultiver cette envie tout au long de sa vie professionnelle en assemblant les modes d’apprentissages qui sont de plus en plus innovants ? Un « ingénieur de la formation » est indispensable…

Si beaucoup vient des autres, mais que les élèves sont dispersés à différents endroits et travaillent à différents horaires, comment rythmer notre temps et réussir nos échanges ? L’organisation de tels événements relève d’un animateur…

La forme a retrouvé son importance, mais pour mieux servir le fond, l’acquisition performante de nouvelles connaissances.

 

 

C’est la raison pour laquelle des Associés de Cabinets et Etudes commencent à s’ouvrir à cette approche, tant au Club des Associés qu’au Centre de formation du Groupement de services EFFI BURO.

 

Au sein du Groupement de services EFFI BURO, le Club EFFI-PERFORMANCE® est un espace de réflexion et d’échanges de bonnes-pratiques entre Associés impliqués dans la gestion de leurs structures. Découvrez ou redécouvrez le concept de Groupement de services... et vous aussi, offrez-vous +d’efficacité, +d’économies et +de sérénité !

 

> en savoir plus sur le Club des Associés gérants

 

 

 

 

NEWS | OFFRES | CONCEPT | TEMOIGNAGES | CONTACTS | T: 01 480 75 300 | www.effiburo.com | © 2013

 

Adhésion Achats | Alerte Contrats | Booster | Tickets Appui | Formations | Pack Intégral Gestion | Adhésion ECO-Régions