logo Effiburo 3+BL_long RVB

 

 

News

 

 

 

 

Des solutions existent pour agir contre le « burn out »

 

[31/03/2014]

 

Pourquoi attendre dans les Cabinets juridiques et financiers ?

 

   

 

On peut gloser des heures et des pages sur ce phénomène, pas besoin d’analyse savante des risques psycho-sociaux pour prendre la mesure du besoin : 13% des Français sont concernés par le burn-out au travail, 19% des cadres (autrement dit 1 sur 5 !)… et combien davantage d’Associés et de collaborateurs des Cabinets juridiques et financiers, où « ceux qui s’investissent beaucoup dans leur travail » sont si nombreux ?!

L’enjeu est bien sûr humain tant la souffrance de ces personnes est dure à vivre. Dans ce secteur « on ne peut plus tertiaire », l’enjeu est également managérial et économique, compte-tenu de l’importance de la performance individuelle et de l’efficacité collaborative…

Oui, l’épuisement au travail est un sujet grave et répandu dans les Cabinets juridiques et financiers. Oui, c’est d’autant plus stupide d’en faire un tabou qu’il existe des méthodes simples et efficaces peut en sortir, dès lors bien sûr qu’elles sont menées avec professionnalisme. Et pour ceux qui ont du mal à s’occuper d’eux-mêmes par altruisme, il est autant question de votre qualité de vie que de celle de votre entourage, voire même du développement de votre structure en fonction de vos responsabilités…

 

 

 

 

D’abord, prendre les mesures nécessaires et se faire aider

Faire un bilan avec un professionnel, thérapeute, nutrithérapeute ou coach sportif. Notons que les proches ne sont pas les mieux placés à cause de leur affect, même chose pour ses relations de travail (supérieur, ami, RH etc.), mieux vaut 1 personne « neutre ». Cette première étape est importante car elle représente la première décision de reconquête de sa qualité de vie ! Elle demande de rompre avec une certaine banalisation de la situation, d’accepter que ça ne va plus et d’oser demander de l’aide…

Prendre en compte plusieurs domaines : surtout ne pas croire aux « potions magiques »… et bien comprendre qu’il s’agit d’une démarche globale !

- alimentation : aspect souvent négligé mais essentiel pour retrouver de l’énergie et sortir des mauvaises habitudes de ‘compensations’

- activité physique (à sa mesure) : essentiel pour réveiller les endomorphines

- psychologie : réveiller ses valeurs pour retrouver confiance en soi (cf. fréquent début de perte identité)

- repos et relaxation…

Tous ces domaines méritent un accompagnement technique, et certains professionnels spécialisés ont développé une expertise pluridisciplinaire qui simplifie la démarche.

 

 

Ensuite, trouver du temps pour soi

S’engager vers un changement : pour mettre en œuvre les différentes actions issues du bilan, il faut trouver du temps : mieux manger suppose ne plus avaler un sandwich en traitant ses mail, faire une activité physique sort du temps refacturé, assister aux séances du coach et voir un peu plus ses proches impose de quitter ses dossiers !

Constater les progrès, facteur essentiel de motivation : car, évidemment, toutes les (mauvaises) habitudes abondent en arguments d’objections… il est indispensable d’apprécier les résultats positifs pour persévérer et profiter pleinement des bienfaits de la démarche.

 

 

Enfin, se former pour sortir du cycle infernal

Reste qu’il n’est pas facile de réorganiser sa vie avec des habitudes plus saines, et qu’il vaut mieux ne pas prendre la légère la terrible pression de l’agenda chez certaines personnalités et dans les métiers du Droit de la Finance et du Conseil.

Apprendre à mieux s'organiser dans le temps et l'espace : trouver du temps est un défi, mais ça s’apprend !

Apprendre à relativiser : lâcher prise, mettre de côté l’avis des autres…

Apprendre à déléguer : ne plus être indispensable, ni aux yeux des autres, ni aux siens… et apprendre à faire confiance.

 

Evidemment, quand on est « au bout du rouleau » –même en secret–, se lancer tout seul parait perdu d’avance… alors faites-vous accompagner !

 

* Etude Technologica - Janvier 2014

Voir aussi l’émission BFM Business sur le thème « Comment faire face au burn out ? » : http://urlz.fr/hNY

 

 

Jean-François ROUSSET et Grégoire PICOT

Jean-François ROUSSET est Coach Santé Dirigeant, Membre du Réseau EFFI-DEV, Président de la FCSP (Fédération du coaching sportif professionnel) ; Diplômé Préparateur physique (DE), Master ECOSPORT, Nutrithérapeute (Faculté de Pharmacie PARIS XII), Formateur PNNS (Ministère de la Santé) ; Conférencier pour le développement de la performance en entreprise et Fondateur de Global Training Center, centre de bien-être et prévention santé.

Grégoire PICOT est Directeur général du Groupement de services EFFI BURO.

 

 

Le Réseau de Consultants EFFI-DEV apporte aux Associés des Cabinets juridiques et financiers une proximité avec un réseau pluridisciplinaire de spécialistes adaptés à leur structure et la garantie, avec le label qualité EFFI-DEV, d’une démarche d’accompagnement professionnel. Il comprend notamment un Coach Santé Dirigeant et un Formateur en RH/Management opérationnel avec qui on a créé des modules spécifiques pour les Associés et les Collaborateurs « chefs de services »…

 

> en savoir plus sur le Réseau de Consultants EFFI-DEV

 

 

 

logo Effiburo 3+BL_long RVB

 

 NEWS | OFFRES | CONCEPT | TEMOIGNAGES | CONTACTS | T: 01 480 75 300 | www.effiburo.com | © 2014